tx_grandeseine

La valorisation des déchets et le tri

  • Le déchet, une ressource à valoriser

    Considérons les déchets comme une ressource à exploiter et non comme des rebuts dont il faut se débarrasser. Les méthodes pour produire de nouvelles ressources à partir de déchets sont nombreuses et se divisent en 2 grandes catégories. :

    – la “valorisation matière” qui consiste à récupérer des matériaux réutilisables :
    – le recyclage
    – le compostage

    – la “valorisation énergétique” qui consiste à récupérer de l’énergie :
    – l’incinération
    – l’enfouissement

    © Benoit Decout

    Le Tri
    Un centre de tri est une installation dans laquelle les déchets collectés, via la collecte sélective, sont rassemblés pour subir un tri et/ou un conditionnement de la fraction valorisable.

    Les différentes étapes successives en centre de tri :
    –    la réception,
    –    la zone de stockage amont,
    –    le tri,
    –    le stockage intermédiaire,
    –    le conditionnement,
    –    le stockage aval,
    –    l’enlèvement des matériaux conditionnés,
    –    les refus de tri.

    Traitement Biologique et Mécanique (TBM) :
    C’est une technique qui combine tri mécanique et traitement biologique de la partie organique des déchets municipaux.

    La partie “mécanique” est une étape de tri du vrac qui permet de retirer les éléments recyclables (métaux, plastiques et verre) ou de les traiter de manière à produire un carburant à haute valeur calorifique. Ce dernier, nommé combustible dérivé des déchets (RDF en anglais) peut être utilisé dans les fours des cimenteries ou les centrales électriques.
    NB : tous les processus TBM ne produisent pas des RDF. Certains systèmes valorisent simplement les déchets recyclables sous une forme qui peut être ensuite envoyée au recyclage.

    La partie “biologique” est une fermentation anaérobique ou un compostage à grande échelle.
    La fermentation anaérobique détruit les éléments biodégradables des déchets pour produire du biogaz et du terreau. Le biogaz peut être utilisé pour créer de l’énergie renouvelable.
    Elle peut aussi faire référence à une étape de compostage. Dans ce cas, les composants organiques sont traités par des micro-organismes à l’air libre. Ils détruisent les déchets en les transformant en dioxyde de carbone et en compost ce qui ne produit pas d’énergie.